Sékou Maïga

J'ai grandi le long du Niger dans et autour de Gao, la principale ville du nord du Mali. De cette façon, j'ai vécu très tôt la vie en milieu rural et urbain. Après une scolarité précoce à la campagne, je me suis inscrite en sciences humaines au lycée public régional de Gao. J'ai ensuite étudié à la Faculté des lettres, des langues et des sciences humaines de l'Université de Gao et j'ai obtenu un baccalauréat en sciences de l'éducation en 2010. Depuis, j'ai participé à plusieurs programmes de formation spécialisée en technologies de l'information et de la communication organisés par l'agence nationale des TIC ( AGETIC), le Ministère de la Communication et de l'Economie Numérique (MENIC), la Société Malienne des Sciences Appliquées (MSAS),

Après deux ans de formation pratique en tant que reporter dans la presse écrite au quotidien national L'Essor (Agence de presse malienne) à Bamako, je suis retourné à Gao en 2014 et ai commencé à travailler avec l'ONG régionale SEAD (Sahel Etude Action pour le Développement), qui aide principalement les écoles rurales à adopter de nouvelles méthodes et matériels pédagogiques. Grâce à SEAD, j'ai également travaillé dans le cadre du programme Handicap International pour sensibiliser les populations locales au nouveau phénomène des explosifs répandus dans l'environnement dans le nord du Mali depuis 2012.

En ce moment, j'interviens sur trois fronts: en tant qu'assistante de recherche pour les projets HaB sur la langue Songhay, la culture du riz et les pratiques de subsistance en milieu rural, spécialiste de la documentation et correspondante du «Projet Migrant» (Migrant Project), journaliste de radio communautaire locale et hôte. De cette façon, je rencontre un large éventail de personnes actives dans différents horizons à Gao et dans le nord du Mali, car je voyage souvent en mission pour l'un ou l'autre projet.

Faire du travail sur le terrain

Courriel: sekoumaiga01@gmail.com

Accession card entries